jeudi 9 décembre 2010

A l'ouest d'ici par Summerhill

Summerhill - West Of Here


Voici un petit CD que j'ai bien aimé lors de sa sortie en 1990. Quand je dis petit ce n'est pas le talent du groupe qui est en question mais plutôt la notoriété acquise au fil des ans par ce disque qui est quasi nulle (et ceci même à l'époque d'internet).

Ainsi il m'a été pratiquement impossible de trouver des renseignements sur ce groupe écossais autre qu'une interview du leader, chanteur-compositeur Seori Burnett, http://www.cloudberryrecords.com/blog/?p=216

A un tel niveau d'ignorance je peux juste vous transmettre le line-up du groupe tel que recopié sur les crédits du CD, à savoir,

Seori Burnett - Acoustic Guitars, Vocals
Wilson N. Scott - Electric Guitars, Harmony Vocals
Keith Gilles - Bass Guitar, Harmony Vocals
Martin Duffy - Piano
Michael Sturgis - Drums

En ce qui concerne la musique c'est de la pop avec une très grande influence country, du folk pop à la R.E.M.
Ce disque est un peu du même style que celui des Revenants que j'ai posté il y a quelques jours et surtout du groupe antérieur aux Revenants, The Stars Of Heaven.
Summerhill me rappelle aussi beaucoup un autre groupe contemporain de leur époque, il s'agit des Rockingbirds constitué par la section rythmique des Weather Prophets de Peter Astor et qui étaient eux aussi à fond dans leur trip country-rock.

Malheureusement en 1990 dans le Royaume-Uni nous étions à l'orée d'une nouvelle scène musicale qui allait remporter tous les suffrages, le baggy sound et ses dérivés comme le son de Madchester et il y avait donc bien peu de place pour des groupes avec un son plus traditionnel.

A noter que le guitariste, Neil (Wilson) Scott formera après Summerhill un autre groupe ayant à peu près les mêmes influences musicales, Horse Latitudes dont je possède aussi un CD, mais ceci est une autre histoire...

Dont Let It Die


Wild Horses (une superbe reprise des Stones)


Here I Am


http://www.multiupload.com/4HJXVRRCM0

E.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Formed from the ashes of Glaswegian folk-rockers The Snakes of Shake, and fronted by singer-songwriter Seori Burnett, they released Lowdown in October 1988 on Demon Records' Diabolo imprint. A mere eight tracks in length, Lowdown was a country-rock rebirth, a tonic for everyone who still pined for The Byrds and Burritos. This may not seem much of a manifesto for stardom these days, but one should remember that the mid-'80s saw an influx of country-influenced guitar bands like Green On Red and the Long Ryders, each of whom achieved some success. Under the guidance of Burnett, Lowdown was stuffed full with sparkling 12-strings and silken three-part harmonies, with guest star B J Cole adding pedal-steel flourishes here and there, notably on the beautifully kitsch ballad 'Hold Back The Heartache'. Elsewhere, they dip into full-on rock ('Knew I Would Return'), taking their cue from 'Eight Miles High'. However, for the most part the album is made up of Summerhill's stock-in-trade: life affirming country pop of the kind they just don't make anymore. Just listen to 'It's Gonna Be Alright' and try to believe it's not so. Burnett, though, was born to play country music, and a couple of years later he fielded a new Summerhill and released the self-financed 'No Matter What You Do' EP. The gigs, however, soon dried up, leaving Summerhill dormant. All of their recorded output is long deleted, but the diligent secondhand buyer is sure to turn up some treats.

cpop a dit…

Thank you for the story of Summerhill.

Eric

marina a dit…

"A un tel niveau d'ignorance "...
Face à cet anonyme bien documenté et toi ... où se trouve dans ce cas mon ignorance ? C'est 10 ème sous sol ! ;)
Cool ton blog est international !
Bisous Eric et mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année à toi et tous ceux qui te sont chers ...