vendredi 17 décembre 2010

Les jours heureux, The Days in The Mystery of The Watched Pot

The Days - The Mystery Of The Watched Pot


Bon ben c'est simple, pour le disque que j'ai choisi aujourd'hui je n'ai encore une fois rien trouvé sur le net à part un petit descriptif paru lors de la sortie du disque sur le catalogue du site de vente de CDs en ligne de Not Lame, à savoir,

"The Days (now defunct) released this gem in Texas, which it disappeared without a trace; it's now (2002) been picked up by NotLame records in Colorado. Power-pop in the Jellyfish mold, not quite as inspired as Jellyfish however. Worthy."

Même la pochette est introuvable sur le web je vous ai donc fait à mon habitude une photo de la couve avec la webcam de ma fille, je sais c'est pas terrible mais c'est toujours mieux que rien.

Je crois qu'à l'origine ce disque est sorti en 1999 avant d'être extirpé des oubliettes par Not Lame en 2002 comme expliqué un peu plus haut. Selon les crédits du CD le groupe venait de Dallas et était composé de Danny DeLaMatyr, chant et guitare et aussi auteur-compositeur de toutes les chansons de l'album, Paul Davis à la batterie et Rick Norman à la basse.

Danny DeLaMatyr a poursuivi par la suite une carrière dans la pop music en sortant en 2006 un disque avec son nouveau groupe The Sheers, http://www.cdbaby.com/cd/sheers
il a aussi œuvré en tant que session man en particulier pour Rhett Miller dont il a été le guitariste-bassiste sur scène et sur disque (The Believer).

Depuis ce temps il semble qu'une autre passion ait pris le dessus sur celle de la  musique, 
http://www.delamatyr.com/about.html affaire à suivre donc.

En ce qui concerne la musique de The Days, je trouve que la courte description qu'en a donné Not Lame est plus qu'adéquate, l'influence de Jellyfish y est très présente mais en moins catchy.

It's A Sin


Sunny


Feelin Right At Home


L'objet en question,

http://www.multiupload.com/3Z37MLIG0X

E.

jeudi 9 décembre 2010

A l'ouest d'ici par Summerhill

Summerhill - West Of Here


Voici un petit CD que j'ai bien aimé lors de sa sortie en 1990. Quand je dis petit ce n'est pas le talent du groupe qui est en question mais plutôt la notoriété acquise au fil des ans par ce disque qui est quasi nulle (et ceci même à l'époque d'internet).

Ainsi il m'a été pratiquement impossible de trouver des renseignements sur ce groupe écossais autre qu'une interview du leader, chanteur-compositeur Seori Burnett, http://www.cloudberryrecords.com/blog/?p=216

A un tel niveau d'ignorance je peux juste vous transmettre le line-up du groupe tel que recopié sur les crédits du CD, à savoir,

Seori Burnett - Acoustic Guitars, Vocals
Wilson N. Scott - Electric Guitars, Harmony Vocals
Keith Gilles - Bass Guitar, Harmony Vocals
Martin Duffy - Piano
Michael Sturgis - Drums

En ce qui concerne la musique c'est de la pop avec une très grande influence country, du folk pop à la R.E.M.
Ce disque est un peu du même style que celui des Revenants que j'ai posté il y a quelques jours et surtout du groupe antérieur aux Revenants, The Stars Of Heaven.
Summerhill me rappelle aussi beaucoup un autre groupe contemporain de leur époque, il s'agit des Rockingbirds constitué par la section rythmique des Weather Prophets de Peter Astor et qui étaient eux aussi à fond dans leur trip country-rock.

Malheureusement en 1990 dans le Royaume-Uni nous étions à l'orée d'une nouvelle scène musicale qui allait remporter tous les suffrages, le baggy sound et ses dérivés comme le son de Madchester et il y avait donc bien peu de place pour des groupes avec un son plus traditionnel.

A noter que le guitariste, Neil (Wilson) Scott formera après Summerhill un autre groupe ayant à peu près les mêmes influences musicales, Horse Latitudes dont je possède aussi un CD, mais ceci est une autre histoire...

Dont Let It Die


Wild Horses (une superbe reprise des Stones)


Here I Am


http://www.multiupload.com/4HJXVRRCM0

E.

mardi 7 décembre 2010

Sa musique vous aime même si ce n'est pas son cas, Mike Randle

Mike Randle - My Music Loves You (Even If I Don't)


Mon disque du jour m'a été inspiré par une requête faite par un participant d'un forum de musique psyché que je consulte quotidiennement. J'ai décidé de poster aussi ce CD sur mon blog car j'ai pensé qu'il pouvait aussi intéresser les membres d'un autre forum que je fréquente assidument depuis peu de temps, http://www.rock6070.com/forum/index.php

Pourquoi ai je pensé cela? Parce que je me suis aperçu qu'il y avait sur ce forum de nombreux fans du groupe Love et de son leader Arthur Lee, et que Mike Randle parallèlement à sa carrière solo faisait aussi partie du groupe Baby Lemonade en tant que guitariste-chanteur. Or il se trouve que Baby Lemonade était aussi le 'backing band' d'Arthur Lee après sa sortie de prison en 2001 et ce jusqu'à sa mort en 2006,
http://en.wikipedia.org/wiki/Baby_Lemonade
CQFD.


Attention, afin que vous ne soyez pas déçu je dois préciser que la musique de Randle n'a pas grand chose à voir avec celle de Love. Une interview ici, http://www.examiner.com/experimental-arts-in-national/mike-randle-baby-lemonade-working-with-arthur-lee-and-love-and-performing-forever-changes 
où Randle parle de ses influences musicales et de sa rencontre avec Lee et comment Baby Lemonade est devenu son groupe de scène.

A noter que la pochette du disque de Mike Randle est un hommage en forme de clin d'œil à celle de Leonard Cohen pour "Death of a Ladies Man".


Des extraits,

Day In The Sun


Desert Waiting For The Rain


Summer Solstice Sky


Le CD,

http://www.multiupload.com/5EJONABZLW

E.

samedi 4 décembre 2010

P. Hux ou Parthenon Huxley en tout cas un fan d'ELO

P. Hux - Homemade Spaceship
3kStatic feat. Parthenon Huxley - Ma Ma Ma Belle / Showdown


Je viens de passer une semaine de vacances et j'ai donc eu un peu plus de temps pour écouter de la musique, je me suis fait en particulier ceci, une collection de 4 CDs retraçant la carrière prolifique du groupe Electric Light Orchestra (je ne sais si c'est une compilation officielle sortie dans le commerce ou un travail de fan mais en tout cas ça vaut un coup d'oreille).

Tout ça pour dire que par une simple association d'idée j'ai eu envie de vous faire écouter ce samedi un disque hommage à ELO perpétré par un artiste bien connu des fans de power pop.
Il s'agit de P. Hux (ou Parthenon Huxley) qui fut lui même membre en 1998 de ELO Part II, donc autant dire qu'il maitrise parfaitement les chansons qu'il a reprises ici puisqu'il les a déjà joué des dizaines de fois sur scène.
Cependant la particularité de son exercice de style est qu'en fait il se réapproprie totalement les chansons d'ELO pour les faire siennes. Certaines sont ainsi traitées façon "unplugged", par exemple 'Showdown' ou 'Strange Magic' faisant ainsi ressortir la grande qualité originelle des mélodies de Jeff Lynne. D'autres au contraire sont remaniées sous l'angle du travail d'un vrai groupe de rock, c'est le cas de 'Diary of Horace Wimp' or 'Mr. Blue Sky' mais toujours à la sauce P. Hux.

Du point de vue de l'originalité aucune autre version sur ce CD n'arrive à la cheville de la version ici proposée de 'Don't Bring Me Down' cette "scie" disco-pop à l'origine. Mais je vous laisse le soin d'en juger par vous même.

P. Hux - Strange Magic


P. Hux - Evil Woman


En bonus du CD de P. Hux je vous ai posté 3 titres du groupe électro 3kStatic qui reprend lui aussi à sa sauce 2 chansons d'ELO et qui pour se faire bénéficie de l'aide de Parthenon Huxley.

3kStatic feat. Parthenon Huxley - Ma Ma Ma Belle


Les liens pour P. Hux - Homemade Spaceship,

http://www.multiupload.com/2M1L45N9HT

et pour 

3kStatic feat. Parthenon Huxley - Ma Ma Ma Belle / Showdown,

http://www.multiupload.com/TXZL13MRYK

E.

lundi 29 novembre 2010

Pirates vous avez dit pirates, Valentino's Pirates

The Dave Rave Group - Valentino's Pirates


Dans la famille 'Lost Albums' je demande Dave Desroches aka Dave Rave avec son disque 'Valentino's Pirates' sorti en 1992 puis réédité au format CD en 2001. 

L'histoire de Dave Rave et de son disque est pour le moins surprenante. Dave fut le guitariste rythmique devenu chanteur à la fin des années 1980 du groupe canadien "Teenage Head" qualifiés de 'Ramones du Grand Nord'.
En 1988 Dave en a marre du punk pop et a envie d'évoluer vers une musique toujours aussi pop mais un peu plus travaillée. En début d'année 1989 Dave s'associe avec le musicien (et futur producteur) Gary Pig Gold et commence l'enregistrement de ce qui deviendra 'Valentino's Pirates'.
Le disque sort une première fois en K7 fin 1990 sur le marché Canadien. Puis  en 1992 après un concours de circonstances (si vous voulez en savoir plus, http://www.inmusicwetrust.com/articles/46f02.html) il est publié dans une version vinyl en Russie par Melodiya Records (ex prestigieux label d'état de l'ancienne Union Soviétique) faisant de Dave Rave le premier artiste occidental signé sur cette maison de disque.
Enfin en 2001 le disque ressort en CD dans une version restaurée avec des bonus chez Bullseye Records.

Souvent appelé le Nick Lowe Canadien, la musique de Dave Rave comme celle du grand artiste anglais est une somme de plusieurs influences telles que la country, le jazz, la folk et même le rockabilly ou le punk.
'Valentino's Pirates' en particulier est un disque plaisant constitué de power pop à guitares, de ballades slow acoustiques et de rock médium abrasif.

Do It All Over


Weight Of The World


Welcome To The Next Generation


Lien du disque,
http://www.multiupload.com/YRQ0SANHBV


E.

jeudi 25 novembre 2010

C'est la deuxième fois que je poste un CD nommé "Horse Of A Different Colour" (Jules Shear et aujourd'hui The Revenants)

The Revenants - Horse Of A Different Colour


Attention, si vous avez effectué une recherche avec un moteur de recherche pour le titre "Horse Of A Different Colour" vous êtes peut être arrivé sur ce post mais vous auriez tout aussi bien pu atterrir sur celui ci, http://popmusicaintnoisepollution.blogspot.com/2010/05/un-de-mes-pop-heroes-jules-shear.html

Pas de problèmes cependant car ce sont selon moi deux très bons CDs. Le "Horse Of A Different Colour" qui nous préoccupe aujourd'hui est celui d'un groupe Irlandais du début des années 1990. Ce disque sorti au printemps 1993 signe les retrouvailles avec un des meilleurs auteur-compositeur Irlandais, Stephen Ryan.
Auparavant Ryan faisait parti d'un autre groupe Irlandais qui eut son heure de gloire dans les années 80, The Stars Of Heaven .

La musique jouée par The Revenants est à l'image de celle des Stars Of Heaven un rock countryfié, une pop bucolique qui rappelle parfois celle des Go-Betweens. Le disque est rempli de ballades champêtres douces amères mais aussi de rocks aux airs d'hymnes de bar tel le bien nommé 'The Drinking Side Of Me'.

D'autres groupes ou artistes auxquels peuvent faire penser les Revenants, R.E.M., The Vulgar Boatmen, Neil Young mais surtout The Replacements. D'ailleurs "Horse Of A Different Colour" est dédié à Paul Westerberg le chanteur leader de ces mêmes Replacements.

A noter (ça peut toujours servir dans un jeu axé sur le rock) que The Revenants sont à ma connaissance le seul groupe au monde ayant comme batteur le fils d'un prix Nobel de littérature. Il s'agit de Chris Heaney le fils de Seamus Heaney (prix Nobel de littérature en 1995).
 
Marry Money


The Drinking Side Of Me


You For Whom Silence


Le CD ici,

http://www.multiupload.com/V0KXSMV77L

E.

jeudi 18 novembre 2010

The Raves, un véritable rêve pour les fans de power pop

The Raves - Past Perfect Tense - The Recordings 1980-1989


Aujourd'hui un petit CD publié en 1992 et acheté un cent sur Ebay quand j'étais dans ma période d'enchérisseur fou au début des années 2000. Comment se fait il que j'ai payé ce disque si peu cher, tout simplement car il n'y avait aucune autre enchère en dehors de la mienne. Normal pour un groupe dont personne ne connaissait l'existence. Voici un extrait du texte de présentation de ce disque sur le site de vente de CDs en ligne Not Lame, lisez le et vous aurez tout compris

"Out of nowhere comes this group from Atlanta that NO ONE knows about... but will and should. The CD compiles work the band has done the past seven years and will be very appealing to all fans of Shoes, Spongetones, Rubinoos, Pezband, The Toms, Flashcubes, Van Duren and Dwight Twilley."

Je dois dire que je suis assez d'accord avec les groupes listés en réponse à la question si vous aimez... vous aimerez The Raves.

Une autre fois je vous raconterai en détails l'état du paquet trouvé dans ma boîte aux lettres et contenant mon CD venu des USA. Visiblement le vendeur Ebay (situé en Californie) devant le prix ridicule de l'enchère avait décidé de me l'expédier avec le minimum de frais d'envoi pour récupérer un peu de l'argent qu'il avait perdu avec la vente. De ce fait le CD a eu droit à un transport terrestre (je ne sais même pas comment il a traversé l'océan) à travers les USA, le colis a du être ouvert au bas mot dix fois durant le voyage mais comme le CD n'intéressait personne il est quand même arrivé en France environ 3 mois après qu'il ait été posté.

Mais à l'inverse des postes américaines je ne vais pas vous faire attendre plus longtemps, donc place à 3 extraits de ce CD miraculé.

I Bet You're Lonely Too


Calling Your Name


Tonight It's Gonna Be Great


Le lien pour le CD,

http://www.multiupload.com/4DEB1K780S


E.

lundi 15 novembre 2010

Un groupe virtueux venu du pays des Vikings, The Virtues (j'ai jamais utilisé autant de v dans une de mes phrases)

The Virtues - Ruminate



Avant de commencer un petit mot pour tenter d'excuser mon manque d'uploads ces derniers jours. Ceci est du à une certaine lassitude mais aussi et surtout au fait que je me suis mis à fréquenter assidument (sur l'insistance d'un ami) et donc à participer activement  à la vie d'un superbe forum de musique axé sur les années 60 et 70, http://www.rock6070.com/forum/index.php et comme j'ai aussi une vie en dehors du blog et à l'instar de tout le monde que 24 heures par jour sur mon compteur il m'est un peu difficile d'arriver à tout concilier.

Bon ceci précisé, revenons donc à notre disque du jour qui est l'œuvre d'un groupe de pop Suédois. Il s'agit de leur premier album sorti en 2003 et depuis ils en ont publié deux autres "Where Were You" en 2006 et "Beautiful Game" l'année dernière.

La particularité de ce groupe par rapport à leurs nombreux autres concurrents scandinaves est qu'il joue une pop non pas garage à la The Hives ou bien encore psyché à la Soundtracks of Our Lives mais plutôt de la  
jangle pop avec un soupçon d'Americana pour corser le tout. On trouve aussi dans leur musique une influence des groupes anglais des sixties responsable de la 'British Invasion' tel les Beatles. Bref un bon petit disque qui ne révolutionnera pas l'histoire de la musique mais qui en fera passer agréablement un de ses chapitres.

Matchday, a un petit goût de The La's


Alarm Call, est affublé de trompettes à la Pale Fountains


The Infidel


'Bout To Be Told, est truffé de 'ooh ooh ooh' très accrocheurs


Le lien,

http://www.multiupload.com/0QPB9R11LF

E.

vendredi 5 novembre 2010

Les Faux Véritables

The Genuine Fakes

Cette aprem jetons une oreille sur un disque qui n'existe pas, en l'honneur d'un disque qui va exister. En effet le 1er décembre 2010 sortira 'The Striped Album' le premier album d'un groupe suédois dont je suis tombé amoureux depuis un certain temps.



En fait ce que je vous propose aujourd'hui c'est une collection que j'ai constituée de morceaux donnés par les suédois sur leur blog tout au long de l'année, ainsi que quelques chansons qui ne sont apparues que sur diverses compilations comme par exemple un disque hommage aux Posies etc... 

'All I Want For Christmas'  vient du single du même nom,


'I Don't Want It' et 'The Promise' se trouvaient sur la compil "Songbox Fan Crusade Vol. 1",


Je pense (en fait je ne m'en souviens plus) que j'ai trouvé les trois titres suivants sur divers blogs, 'Star', 'Something New' et 'History Repeats',


'Somehow Everything' une reprise des Posies fait partie de la compilation "Beautiful Escape - The Songs Of The Posies Revisited",


'When Reality Hits You' fut un autre single,


'I Don't Want It' dans une version éditée pour la radio (lesquelles pas celles en France en tout cas) est lui aussi sorti en une version single,


Enfin 'Irreplaceable' une reprise de Beyoncé est le dernier single donné gratuitement par le groupe sur son site, http://music.thegenuinefakes.com/track/irreplaceable,


Irreplaceable



I Don't Want It (Radio Edit)



Voila j'espère vous avoir donné à travers cette petite compil perso l'envie d'acheter le futur CD des Genuine Fakes qui sort ne l'oubliez pas le premier jour du mois du petit papa Noël.


Mon lien,  http://www.multiupload.com/CQVFYGDNA0


E.

mercredi 3 novembre 2010

Une broderie pop signée John Brodeur

John Brodeur - Tiger Pop

Aujourd'hui je veux vous présenter un disque qui est sorti il y a dix ans tout juste et qui justement à l'occasion de cet anniversaire va faire l'objet d'une réédition en décembre par son auteur dans une version remaniée. D'après ce que j'ai pu comprendre après avoir lu ses pages facebook, http://www.facebook.com/pages/John-Brodeur/19962589561 et MySpace, http://www.myspace.com/johnbrodeur, Brodeur a retravaillé toutes les chansons de son disque initial cet été et ces nouvelles versions (c'est à dire avec l'aide de quelques amis musiciens en vue d'étoffer son son alors qu'il avait quasiment joué seul de tous les instruments sur son disque de 2000) viendront s'ajouter au disque original dans la réédition du mois prochain.


Si vous voulez en apprendre un peu plus sur ce projet voici une adresse qui vous dira tout ce que vous voulez savoir, http://www.pledgemusic.com/projects/johnbrodeur.

John Brodeur est un artiste pop de New York City (comme Mark Bacino http://popmusicaintnoisepollution.blogspot.com/2010/05/mon-disque-du-week-end.html). Depuis 'Tiger Pop' il n'a publié qu'un autre disque, 'Get Through' en 2009 mais il prévoit (espère) la sortie de son troisième album en 2011.

Brodeur joue une pop proche de celle de Jason Falkner. Comme l'a bien résumé un critique rock "Think of John Brodeur as sort of Jason Falkner (of Grays/Three O'Clock/Jellyfish fame) meets Beck."


Je n'ajouterai qu'une chose vivement le mois de décembre et je vous conseillerai de faire comme moi si vous aimez la version que je vous propose de 'Tiger Pop', c'est de vous précipiter chez votre disquaire le plus proche (si il en existe encore) et d'acheter 'Tiger Pop 2010'.

Infected (So In Love With You)


Remains Of A Heart


Sucker


Easier



Le lien, http://www.multiupload.com/WAKP9U175J

E.

mardi 26 octobre 2010

Les contes de mon enfance : le corbeau, le moineau et le coucou par les Birdwatchers

The Birdwatchers - Tales Of Raven, Sparrow, And Cuckoo

Il y a de cela quelques années, au plus fort de ma collectionnite aigüe de CDs de power pop et assimilés j'ai acheté pas mal d'albums promo à un journaliste musical (amateur, son vrai boulot était dans l'assurance je crois).

Ce fut une période dorée pour moi. Tous les mois je recevais mon colis postal avec une dizaine de disques, certains (pour ne pas dire la plupart) qui n'étaient même pas destinés à sortir sur le marché français puisque la pop n'était pas une musique qui marchait dans l'hexagone.


De cette époque je vous ai choisi mon CD du jour. Comme à mon habitude j'ai recherché une photo de la couve sur le net et je n'ai trouvé que ça,


Voici donc aussi la photo que j'ai fait de mon propre CD avec la webcam de ma fille (mille excuses je n'ai toujours pas de scanner) pour ceux qui auraient de mauvais yeux.


En ce qui concerne des renseignements sur ce groupe, j'ai galéré comme un fou pour en trouver, il n'y en a quasiment pas sur la toile. Toutefois je vous livre ce que j'ai réussi à découvrir, les Birdwatchers c'étaient donc deux frères Sam (chant et basse) et Joshua Burbank (chant, percussion et accordéon) plus un pote Dan Plock (chant et guitare) qui venaient de San Francisco. Le groupe s'est formé en 1994 et le CD que je vous propose est sorti en 1996.

Leur musique a été décrite par un de leurs amis musicien comme étant une sorte de Crosby, Stills & Nash croisé avec du Elvis Costello mais en mieux.

The Birdwatchers ont été capables de sortir un second disque après "Tales of Raven, Sparrow and Cuckoo" qui se nomme "Martian Beauty" mais que je ne possède pas malheureusement.

Bien entendu ils n'ont rencontré aucun succès, mais d'après ce que j'ai pu lire sur le net la reconnaissance publique dans le domaine musical n'était pas leur préocupation première puisque Joshua se destinait en fait à une toute autre carrière artistique dans les domaines de la peinture et de la sculpture, http://www.joshuaburbank.com/

et que Sam quant à lui, un écologiste de la première heure, est devenu un réalisateur de films et de clips, respecté en particulier pour son travail pour le National Geographic, http://www.i2films.com/index.htm.

Till Sleep We Part


Smile


Up The Hill


Le lien pour le CD,

http://www.multiupload.com/YV8RAH22ML

E.

vendredi 22 octobre 2010

Ce qu'on entend et ce qu'on entend pas, ce Convoy et ce qu'on ne voit pas

Convoy - Black Licorice


J'ai acheté ce CD au début des années 2000 après avoir découvert le disque de Wilco nommé 'Summerteeth' où ceux ci laissaient tomber l'Americana pur et dur au profit d'une musique bien plus pop mais sans renier pour autant leurs racines. A cette époque j'aimais déjà beaucoup dans un style assez proche (depuis 1979 et 'Damn the Torpedoes' en fait) Tom Petty. Pour que vous compreniez bien, j'ai par exemple toujours préféré les Jayhawks période 'Sound Of Lies' et 'Smile' à ceux de 'Hollywood Town Hall' ou 'Tomorrow The Green Grass'. Donc en 2001 moi qui était fan de tous ces groupes de pop aux accents roots je n'en avais jamais assez et c'est grâce à une liste d'amateurs de power pop (Audities power pop list pour ne pas la citer) que j'ai découvert et apprécié Convoy.

Convoy était un groupe originaire de San Diego en Californie, l'état qui nous a aussi donné les Beach Boys et leur influence s'entend dans les harmonies vocales très travaillées de Convoy. 'Black Licorice' est un disque très sympa de rock simple et frais avec de légères effluves country. En 2001 c'était le disque parfait pour moi.


Gone So Quick Tomorrow


Anytime She Wants It


Alice

Le lien,

http://www.multiupload.com/85HSW96G7Y

E.


jeudi 21 octobre 2010

Cette après midi je suis dans les nuages avec Cosmo Topper

Cosmo Topper - Pure Fast Vibration


Désolé mais je n'ai pas été capable de trouver une photo décente de ce disque sur le net. Ne possédant pas de scanner j'ai donc pris un cliché de la pochette de mon CD avec la webcam de ma fille (un modèle très bon marché) et vous devrez vous en contenter.

Cosmo Topper est un groupe de power pop de Los Angeles dont le leader est le chanteur et claviériste Morley Bartnoff. Participent aussi de manière plus ou moins informelle à cet orchestre quelques noms connus des aficionados de pop tels Probyn Gregory (Brian Wilson band et The Wondermints) à la guitare, aux cuivres et au chant ou Robbie Rist (Wonderboy, The Andersons et Receiver) à la batterie.

Ce disque est sorti en 2001 sur le propre label créé par le groupe pour l'occasion sous le nom de Morley Road Records. En hommage à l'époque des disques vinyls, Pure East Vibration est un concept album qui possède une face A (titrée Creation Theory) qui regroupe les cinq premières chansons ainsi qu'une face B (Spellacaster) composée des quatre dernières.

A sa sortie, des critiques ont comparé la musique de Cosmo Topper à celle des Moody Blues ou bien même aux Beatles.

Pour terminer je ne résiste pas au plaisir de vous citer la phrase imprimée sur la pochette arrière du CD et qui résume bien la musique et la philosophie de Cosmo Topper,

" I intend these tunes to uplift you every time they're played."
Morley Bartnoff  2-6-2001

For... The Time Being


Topper Takes A Trip


Better Be Real


Le CD,

http://www.multiupload.com/P9JW088KRL

E.

mardi 19 octobre 2010

Corduroy

Corduroy - The New You!


Notre disque du jour sera celui d'un groupe un peu plus connu que ceux que je propose habituellement. Il s'agit de Corduroy, un groupe anglais d'acid jazz des années 90. Cependant même si on trouve certains de leurs disques sur le net je n'ai pas réussi à localiser celui ci après une rapide recherche sur quelques moteurs de recherche. Voici donc le rip de mon CD.

Corduroy, http://www.allmusic.com/artist/corduroy-p45124/biography, était à l'origine, un groupe qui faisait plutôt dans la musique instrumentale, pourtant avec 'The New You!' ils ont su évoluer vers une sorte de pop lounge kitschissime. On sent encore aussi dans leur musique l'influence des bandes sonores des films de série B des années 70. Même la couverture de l'album est un hommage aux pin-up que l'on retrouvait sur les innombrables pochettes de disques de séries économiques reprenant les derniers tubes de l'époque par des orchestres de bal de troisième zone.

(I Know Where The) Good Times (Have Gone)


Winky Wagon


Evolver


Le disque vous attend là,

http://www.multiupload.com/TW7TTZFQZV

E.

lundi 18 octobre 2010

Les goûts et les Cooler....

Cooler - Oh Happy Day


Aujourd'hui j'ai retrouvé parmi mes CDs l'album d'un petit groupe sympa de pure power pop. Il s'agit de 'Oh Happy Day' publié en 2001 par un orchestre de punk pop venant de Louisville. C'est un disque de rock puissant comme peut le laisser supposer l'intitulé de certains des titres de l'ouvrage, ' Rock Concert '83' ou bien encore ' Power Rock '73' et 'I Love Rock' (pas une reprise du morceau rendu célèbre par Joan Jett).


Comme nombre de groupes que je vous propose sur ce blog il est pratiquement impossible de trouver des renseignements sur eux sur le net, et encore moins avec un nom aussi passe partout que celui qu'ils ont pris.
Essayez de taper 'cooler' dans un moteur de recherche et voyez le nombre de résultats que vous obtenez, je vous souhaite bien du plaisir.

En parlant de plaisir je ne voudrais pas gâcher celui que vous pourriez prendre à l'écoute de 'Oh Happy Day' plutôt que de perdre votre temps à me lire vous dire qu'en fait je ne sais rien de Cooler. Aussi, telle la devise de l'OM, allons droit au but c'est à dire la musique et écoutons quelques extraits pour nous faire une idée de ce que joue ce groupe depuis longtemps séparé. Si vous aimez Weezer, Cheap Trick ou un autre vieux groupe des années 90 Summercamp il y a des chances que Cooler vous tente. 

Supersonic Beaver


When She Was Mine


Party Time


L'album ici,

http://www.multiupload.com/9V4QRXEH7Z

E.

vendredi 15 octobre 2010

Cet aprèm je suis in the mood for Moods of Moderns

Moods For Moderns - Loud & Clear



Un groupe de Detroit qui fait dans la pop plutôt que le gros rock garage c'est assez rare non? Pourtant ça existe bel et bien et le disque des Moods For Moderns publié en 2001 en est la preuve sonore.

On dirait ce disque sorti des années 70, il a été produit par Jim Diamond (le producteur des trois premiers albums des White Stripes). Selon la volonté du groupe qui n'écoutait à l'époque de l'enregistrement que de la musique antérieure à l'année 1979, Diamond n'a utilisé pour l'enregistrer que du matériel analogique venu lui aussi tout droit des fameuses seventies.
Et le résultat est là, 'Loud & Clear' ressemble à s’y méprendre à un classique de rock 70s.

A noter une petite curiosité, un pépin industriel durant l'opération de gravage du CD a fait que l'on peut entendre distinctement (surtout lors d'une écoute au casque) ce que les anglo-saxons nomment des 'hisses and pops' (termes que je ne saurais traduire) et ceci sur plusieurs plages du CD.
Cependant beaucoup d'auditeurs ont trouvé que plutôt que de gâcher leur plaisir auditif, au contraire ces imperfections augmentaient positivement l'expérience de l'écoute en recréant le plaisir que l'on peut éprouver à écouter un vieux disque vinyl plein de craquements.

Si vous voulez tenter l'expérience,

Slacker Ways


So Long, Canada


Runaround


Le lien du disque,

http://www.multiupload.com/264CSXSPAR

E.

jeudi 14 octobre 2010

Les ménestrels oubliés, The Minstrels du Québec

The Minstrels - Ev'ry Which Way



Aujourd'hui un CD par un groupe Canadien dont j'ai eu le plus grand mal à trouver quelques renseignements sur le net. C'est un CD qui est sorti en 1995, c'est l'œuvre d'un superbe groupe de beatmusic, garage rock, venu du Québec, c'est pourquoi ils sont aussi connus sous le nom de 'Les Minstrels'.
Les membres du groupe étaient George Christian le principal compositeur, David Lachance et Victor Michel.

Voila, c'est en tout et pour tout ce que j'ai recueilli sur le web. Je sais c'est peu, alors je rajouterai que sur les 11 titres que compte le CD 4 sont des reprises. 'Tears' de Chris Isaak, 'Jack The Ripper' de Link Wray, 'Dancing Late At Night' de Jonathan Richman et enfin 'Good Lovin'' de James Beasley.

Mais laissons plutôt parler la musique pour découvrir ces ménestrels.

Crimson Star, si ce titre ne vous rappelle pas les Beatles des premières années...


Can't She Be Mine, avec une guitare très surf pop 60's


Northern Lights, la ballade obligatoire


Le CD,

http://www.multiupload.com/ZFZT8RD7Y2

E.

lundi 11 octobre 2010

De la musique Afrodisiac par Veldt

The Veldt - Afrodisiac



Aujourd'hui, testons une curiosité dans la musique rock. Il s'agit d'un disque publié en 1994 par un groupe américain composé aux trois-quarts de noirs. On pourrait donc s'attendre à du funk, du disco, de la soul voire du blues mais non Veldt mené par les frères Chavis, Daniel au chant et Danny à la guitare, œuvrait dans un style plutôt fréquenté habituellement par de jeunes anglais timides au teint diaphane.

En effet on peut associer The Veldt à un mouvement musical né à la fin des années 80 en Angleterre, le 'shoegaze'. Le shoegazing ou shoegaze, selon wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/Shoegazing décrit un style musical appartenant au rock alternatif, proche du courant dream pop et qui se caractérise par une approche à la fois bruitiste et mélodique de la musique.

D'ailleurs Veldt bénéficie sur Afrodisiac de la présence de quelques icones du shoegazing comme par exemple pour la production du disque et quelques parties de basse Lincoln Fong (Moose) ou bien encore Ray Shulman (producteur des Sundays et d'AR Kane).
Robin Guthrie joue de la guitare sur 'Outro (Shaved)' et les Jesus & Mary Chain s'occupent de remixer façon noisy la chanson 'Soul In A Jar' (Drug Store Mix).

Bref tout ce beau monde accouche d'un très bon disque, curieux mélange où Curtis Mayfield joue dans le même groupe que My Bloody Valentine, The Temptations jamment avec The Cocteau Twins, Barry White est accompagné par A.R. Kane et/ou Marvin Gaye par Swervedriver.

Malheureusement ce choc des cultures quoique très apprécié des critiques rock de leur époque ne le fut pas par le grand public. Ce disque n'a été qu'un succès d'estime et le groupe après une ou deux autres tentatives se sépara dans l'acrimonie.

It's Over


Revolutionary Sister


Wanna Be Where You Are


Daisy Chain


Le CD à découvrir ici,

http://www.multiupload.com/MGIF67CFSR

E.

vendredi 8 octobre 2010

BackBeat, le groupe pas le film, retour vers le futur...

Backbeat - Eye-Dentity



En cette fin de journée et avant le week-end quoi de mieux qu'un 'petit' disque festif de pop/rock quasi à l'ancienne.

Les BackBeat sont un groupe familial puisque composés de trois frères et d'un ami. Ils viennent de Cincinnati dans l'état de l'Ohio aux USA. Les membres en sont Stevie Snyder le bassiste, Jake Snyder le guitariste, Zack Snyder le guitariste rythmique et Patrick Helwig le batteur. Leurs influences telles qu'elles sont révélées sur leur page MySpace, http://www.myspace.com/storybackbeat sont The Beatles, The Rolling Stones, Cream, Jimi Hendrix, The Kinks, Led Zeppelin, The Byrds, as well as the golden era of Chicago electric blues (1948 - 1960).

BackBeat a ainsi commencé a jouer de la musique en tant que groupe rendant hommage aux Beatles et a sorti avant "Eye-Dentity" un premier disque nommé "Story".

Voici ce que le très bon site de vente de CDs, spécialisé dans la power pop, Notlame,
http://www.notlame.com/ écrivait à propos de ce disque lors de sa sortie,

"BackBeat, while a Beatle tribute band, does not sound like one on 'Eye-Dentity' but it's a 'real' pop record, for sure. This release reminds me a lot of The Romantics 1980-1983 when they turned up the guitars a bit but still had a great knack for great singles and big hooks. There's no doubt this young lads have spent a lot of time digesting 70s bands on top of the Merseybeat as each song brings out a different side of their inspirations in a most healthy, vibrant manner. Punchy, poppy, upbeat tunes, expertly delivered and recorded by a ground of young veterans who are going to be making great, great music for many years to come."

Voici quelques extraits pour vous rendre compte si cette description a fait mouche ou pas.

Soviet Secrets, le titre introductif du CD


Not A Second Time, une reprise des (qui d'autre) Beatles


Who Do You Call, une ballade


Spanish Girl, le titre le plus 'Byrdsien' je trouve


L'album vous attend ici,

http://www.multiupload.com/ZUGU4O48JJ

E.

jeudi 7 octobre 2010

Ma chambre blanche dans la maison de l'amour (My White Bedroom / House Of Love)

My White Bedroom - My White Bedroom



Aujourd'hui j'ai opté pour un CD de 1991 de My White Bedroom. Kécécé encore que ce groupe allez vous me dire et vous aurez raison. En fait je n'ai trouvé que très peu de renseignements sur ce disque et ses auteurs sur le net.

Voici en gros ce que j'ai réussi à tirer au clair. Ce disque est le seul mini-LP publié par les membres restants de House Of Love, moins Guy Chadwick, après que Terry Bickers quitte le groupe en 1989. D'ailleurs le CD sort sur Plastic Records, la maison de disque fondée par Guy Chadwick et Chris Groothuizen avec l'argent qu'ils touchent après leur signature sur la major Fontana.

My White Bedroom est donc composé de Pete Evans (HOL) à la batterie, Simon Walker qui sera lui aussi un temps membre de House Of Love à la guitare, Chris Groothuizen (HOL) est lui à la basse. Ces tois hommes sont accompagnés de Pete Donaghy à la guitare et de Mick Gallen aux claviers, et tout ce petit monde est au service du chanteur, auteur, compositeur et leader Patric.

De fait avant de se nommer My White Bedroom le groupe existait déjà sous la dénomination de Patric. D'ailleurs on retrouve une chanson de Patric (le groupe) sur le CD de My White Bedroom, il s'agit de The Message.



My White Bedroom (l'album) fut enregistré durant l'année 1989 mais ne sorti qu'en 1991. Le CD malgré un succès critique n'eut aucun impact sur le public et il disparu vite des bacs à disques. Le groupe se sépara en 1996.

The Garden


Ocean


Le CD ici,

http://www.multiupload.com/OLVIZLXOR2

E.

mardi 5 octobre 2010

C'est une maison bleue, adossée à la colline... The Maisonettes

The Maisonettes - The Very Best Of The Maisonettes, Heartache Avenue



Cette après midi, chez moi, contrairement à toutes les prévisions de météo France il fait super beau. Ce soleil m'a donné envie de vous proposer comme disque du jour après tous les skeuds de gros rock U.S. que j'ai posté ces derniers temps une compilation de pop anglaise légère et sans prétention par un groupe des années 80.

Il n'est d'ailleurs qu'à voir la pochette de cette compilation qui reprend en version colorisée la couverture du premier single (et seul hit) des Maisonettes, 'Heartache Avenue'




pour comprendre qu'ici tout ne sera que luxe, calme et volupté. Bye, bye le gros rock qui tache, bonjour la pop subtile, les belles mélodies accrocheuses et les arrangements ciselés par de véritables orfèvres de la musique pop, telle la trompette que l'on croirait tirée d'un hit de Burt Bacharach qu'on entend sur 'Last One To Know'.


Un dernier extrait pour vous convaincre de tout le bien que je pense de ce CD avec peut être mon titre préféré, 'This Affair'.


CD, The Very Best Of The Maisonettes,

http://www.multiupload.com/VCTFUL6JVY

E.

lundi 4 octobre 2010

Filer un mauvais co(l)ton, ce n'est pas le cas de ce groupe, le Graham Colton Band

Graham Colton Band - Drive



Bon aujourd'hui suis un peu pressé , vais donc faire court. Graham Colton Band, groupe du Texas composé de Graham Colton (vocals, acoustic guitar, electric guitar, harmonica); Turtle (guitar, acoustic guitar, electric guitar, background vocals); Drew Nichols (electric guitar, E-bow, piano); Ryan Tallent (piano, Hammond b-3 organ, keyboards, bass instrument); Jordan Elder (drums).

Je vous propose leur premier disque de 2004 que je n'ai trouvé sur aucun blog après une rapide recherche.

Le style c'est du rock U.S. très classique, assez roots, à la Counting Crows, Guster, voire Tom Petty & the Heartbreakers. D'ailleurs rien que le nom (connu) du producteur devrait vous mettre la puce à l'oreille, il s'agit de Brendan O'Brien qui a travaillé pour des pointures comme les Black Crowes, Train, The Wallflowers ou bien encore Bruce Springsteen.

Donc avant même d'entendre les premières notes de ce disque on sait à quoi s'attendre, et c'est ça qui est bon, pas de surprise donc pas de mauvaise surprise.
Encore un skeud à passer à fond sur l'auto radio, les fenêtres des portières baissées, enfin quoi vous connaissez tous ces clichés...

A l'écoute, Don't Give Up On Me


Cut, la traditionnelle ballade (quand je vous dis que ce disque n'est pas original pour deux sous)


First Week


L'album est ici,

http://www.multiupload.com/S1XAKS31NH

E.