mardi 18 mai 2010

Enigme...

The Broadcasters - 13 Ghosts



Énigme ou plutôt Énigma, car c'est sur ce label depuis longtemps disparu qu'est paru en 1987 le CD que je vous ai dégoté aujourd'hui.

Ce CD est un brûlot. Co-produit par Wayne Kramer (oui, le guitariste du mythique MC5!), il mêle gros rock ("Down In The Trenches"), hard-rockabilly ("Black Water", sublime), et vieux riffs vicelards ("Burnin' Bloody Sun", très Dr. Feelgood). Les racines du rock'n'roll sont là ("Hole In My Heart"), l'héritage rhythm'n'blues aussi (le somptueux "Turn The Lights Low"), le show se termine sur deux blues bien ficelés. Morceaux solides, son puissant et un peu sale, attention: les Broadcasters ont tout ce qu'il faut pour devenir un bon classique de série B. Ce qu'ils sont effectivement devenus puisque ce disque sera le seul et unique qu'ils sortiront sous ce nom, obligés qu'ils ont été d'en changer pour leur second essai après qu'un procès leur ait été intenté par Ronnie Earl dont le backing band se nommait aussi The Broadcasters.

Si vous voulez en connaitre un peu plus sur leur histoire, c'est à lire à cette adresse, sous l'intitulé 'A propos de The Orwells aka Broadcasters, 13 Ghosts'

http://www.myspace.com/orwells

Si vous voulez en écouter un chouia avant de faire le grand saut voici 3 titres,

Down In The Trenches, le single
http://www.fileden.com/files/2008/10/21/2153089/01%20-%20Down%20In%20The%20Trenches.mp3

Black Water
http://www.fileden.com/files/2008/10/21/2153089/05%20-%20Black%20Water.mp3

et enfin le Dr Feelgoodien, Burnin' Bloody Sun
http://www.fileden.com/files/2008/10/21/2153089/11%20-%20Burnin%20Bloody%20Sun.mp3

Si vous préférez le Long Play, c'est ici,

http://www.multiupload.com/3YUEG7V85K

E.

4 commentaires:

Otto Rhino a dit…

Merci pour cet album. J'ai eu l'occasion d'écouter Burnin' Bloody Sun, effectivement Feelgoodien qui m'a amené vers toi.

Anonyme a dit…

Merci pour cette découverte et pour l'ensemble des commentaires sur les groupes: super instructif. Bon we.

cpop a dit…

Otto Rhino ce nom me dit quelque chose n'est Till pas? J'espère que tu n'as pas été déçu par ce disque.

@Anonyme merci pour le commentaire très sympa.

Eric

Otto Rhino a dit…

Damned Eric je suis démasqué :-)
Ainsi soit Till.